Revue – Ashes falling for the sky de Nine Gorman et Mathieu Guibé

Hello, je vous avais dis sur mon compte Instagram que je reviendrai sur le blog à la rentrée alors me voilà! Aujourd’hui on parle bouquin. J’ai lu Ashes falling for the sky à la fin de l’été et je vous partage donc ce que j’en ai pensé. Cet article est plus long que les autres car j’ai décidé d’aborder un sujet du livre qui me tient particulièrement à cœur. J’attends en commentaires, mails, DM (…) ceux qui voudront en discuter davantage. Bonne lecture.

« Il n’est qu’une pluie de cendres. Elle s’est noyée dans un ciel trop vaste »


Lors de la soirée de pré- rentrée à l’université, Sky décidée à laisser ses démons derrière elle, jette son dévolu sur Ash. Prête à assumer cette aventure d’un soir, elle ignore les avertissements de sa colocataire et se lance dans le jeu de la séduction, mais perd lamentablement la partie. Elle fait fuir Ash, non sans savoir entrevu ses blessures. La part d’ombre d’un jeune homme qui a tout connu, même le pire.
Surtout le pire…

A partir de 16 ans ! (important on y reviendra plus tard)

Quelle déception… C’est un vrai flop pour moi ! J’attendais beaucoup de ce roman, les avis que j’avais survolé avant ma lecture semblaient très bons. Honnêtement, je ne comprends pas pourquoi ce livre a eu un tel engouement et un tel succès. Au-delà de la « simple » déception, ce livre m’a révolté !
Mais je m’expliquerai sur ce point plus bas. Beaucoup avaient annoncé une ressemblance avec la saga AFTER (que j’ai adoré). Verdict : je n’en vois aucune.

Commençons par les personnages. Je ne me suis attachée à aucun d’entre eux, ni les deux principaux ni les secondaires. Cependant, Ash m’a tout de même plus touché que Sky, malgré leurs deux passés remplis d’épreuves particulièrement difficiles.

Le rythme du livre est plutôt bon et l’écriture est plutôt fluide. C’est un des seuls bons points que j’ai trouvé. L’intrigue est intéressante et rend la lecture assez addictive même si on se doute assez vite des secrets de chacun.  

Pour ce qui est de la relation qui lit Ash et Sky : il n’y a rien à envier, rien de « goal » à l’horizon. J’irai jusqu’à dire qu’il n’y a même pas de relation « amoureuse » qui existe réellement. Surtout pour les romantiques, passez votre chemin, vraiment.

Selon les avis positifs : « quand on comprend le titre c’est du génie » je ne trouve pas, c’était même assez prévisible. Je n’ai pas abandonné ma lecture pour laisser une chance aux auteurs de se rattraper jusqu’à la dernière page mais je n’ai pas eu ce que j’espérai.

La fin du roman se termine sur un bon cliffhanger qui donne envie de lire le tome 2. Ayant été très déçue du tome 1 mais je souhaitai tout de même connaître la fin de cette histoire. Je n’ai pas acheté le tome 2 en version papier (déjà déçue d’avoir dépensé 17€ pour le premier), j’ai donc survolé le dernier tome en version numérique. Pas fameux non plus malgré une fin vraiment choquante !

Plusieurs scènes m’ont fait lever les yeux au ciel et d’autres m’ont donné envie d’hurler de rage contre les auteurs. Voici maintenant ce que je reproche à ce roman :

Avertissement : Je vais lister et aborder des sujets du livre qui risquent de vous spoiler et/ou de vous choquer (pour les plus jeunes). Vous pouvez passer directement à la note et la conclusion qui est sans spoil en fin d’article.

Tout d’abord les quelques mots clés concernant le contenu du roman : dépression, avortement, idées suicidaires, deuil, viol, violences conjugales (physiques et sexuelles).

Une (longue) liste très (trop) dark, à mon sens. On comprend mieux l’avertissement -16ans. En parlant de cet avertissement justement, je trouve judicieux de l’avoir fait figurer sur tous les sites où l’on peut se procurer le roman. Toutefois, je trouve cette mention insuffisante. Pourquoi ?
Pour moi, ce roman dans les mains d’une personne de 16, 17, 18 ans, est dangereux. Et en voici les raisons :

Le livre comporte beaucoup (trop) de scènes choquantes. On retrouve notamment des scènes de violences conjugales avec une scène de viol, une scène d’agression physique à la ceinture (oui oui…), et encore une autre agression sexuelle (tentative de viol). Ce qui me dérange ce n’est pas la présence d’une scène de viol en elle-même, si cela peut casser le tabou et aider des femmes ou des hommes à libérer leur parole c’est génial !
Ce qui est IMPARDONNABLE c’est que la mention « viol » n’apparait pas ! L’acte n’est jamais caractérisé comme tel alors qu’il s’agit sans aucun doute de viol. Le personnage verbalise (à plusieurs reprises) le fait qu’elle n’est pas consentante ! De plus, les auteurs décrivent exactement le comportement d’une victime de viol, comme avec les phrases :

« Je le repousse, puis me mets à hurler :
– Non! Non, ****, j’ai dit NON! Non, non non! »

Un peu plus loin dans la scène on retrouve :

« Je reste sans voix. Il se démène mais je ne suis plus tout à fait là. »

« […] murmure des mots que je ne comprends pas. Je suis ailleurs. A me dire qu’ils ont tous raison […] c’est moi qui gâche toujours tout. »

À la suite de cette scène, le personnage ne verbalise pas le terme « viol » qu’elle vient de subir. Disons que ce point est pardonnable et même réaliste sachant que les victimes de viol ont souvent énormément de mal à verbaliser leur agression. Le problème c’est qu’aucun personnage secondaire n’intervient pour le faire non plus. Pire encore, les auteurs font durer la relation amoureuse entre la victime et le violeur comme si tout était normal ; et pour couronner le tout on a le droit à un discours de la victime qui se positionne en fautive sans personne pour la contredire… A savoir que le viol est dû au refus de Sky de continuer le rapport sans être protégée. Elle se positionne ensuite en fautive en faisant passer son VIOL pour une INCOMPREHENSION On tombe sur la tête ou quoi ?? Imaginez ce livre dans les mains d’une jeune fille de 16 ans…

Concernant l’autre agression sexuelle et physique celle-ci est verbalisé. MAIS, jusqu’à la fin du roman aucune des agressions (sexuelles et physiques) n’est ni déclarées ni punies ! Et savez-vous pour quel motif ? Parce que les auteurs de ces actes sont des hommes de pouvoir et riches… Oui vous pouvez vomir.
Je trouve inadmissible d’aborder des sujets aussi importants avec autant de légèreté ! Si des auteurs veulent traiter le sujet, celui-ci doit avoir une fin sensibilisante sinon, pour moi, on fait de la culture du viol.

Quant aux sujets de dépression, d’avortement, de pensées suicidaires… ces sujets ont été plus survolés qu’approfondis. Un flop pour moi.

Pour conclure cet avis en plus bref :

Pour moi le résumé de ce roman n’est pas assez représentatif du contenu (trop) dark du livre. Il n’y a pas assez d’avertissements sur les sujets traités malgré la présence de la mention -16 ans. Certaines scènes sont inadmissibles. L’ambiance du roman est très (trop) sombre pour ma part. Le roman est assez addictif mais l’intrigue se devine assez facilement et rapidement.
Si vous souhaitiez lire une romance passionnelle et belle, passez votre chemin. Grosse déception, la pire de mes lectures de 2020 pour l’instant (et j’espère la dernière).

Ma note Livraddict : 5/20

Je termine tout de même cet article sur une note positive en vous partageant, comme toujours, une citation du roman que j’ai apprécié :

« Finalement la seule façon de trouver la bonne personne, c’est de trouver quelqu’un qui nous aimera, nous et nos blessures . »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s