La Sélection (tome 1) — Kiera Cass

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.

Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône. 

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieur. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre un jour et nuit sous l’œil des caméras…

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés… 

Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées. 

Un résumé plutôt intrigant. Cela fait maintenant plusieurs années que j’entends beaucoup d’éloges sur ce roman. Il a longtemps traîné dans ma whishlist (que je vous ai partagé ici). Je l’ai donc offert à ma petite sœur pour son anniversaire. Il a traîné quelques mois sur son étagère, puis elle a décidé de le sortir. Résultat : elle l’a dévoré et s’est jetée sur le tome 2 puis le tome 3. 
Je dois avouer que j’ai longuement hésité avant de me lancer, à mon tour, dans cette histoire.
J’étais habituée aux New Romance et je craignais que ce roman soit un peu trop jeunesse pour moi. J’étais attirée par le thème de la royauté mais j’appréhendais le côté télé-réalité. On se trouve entre dystopie et conte de fée, cela paraissait un peu spécial. J’ai donc commencé ce roman sans grande attente. 

Je l’ai lu assez rapidement et je l’ai beaucoup apprécié
Effectivement, c’est de la jeunesse, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette histoire. J’ai réussi à m’identifier à America, le personnage principal. 
Le côté téléréalité est bien dosé, présent mais pas trop. J’ai énormément apprécié tout ce qui était lié à la royauté : le couple royal, le prince, le palais, les castes… D’ailleurs, une adaptation du roman est prévue par Netflix ! Si elle est bien réalisée, cette adaptation promet d’être grandiose. Entre le palais, les décors, les robes… Il y a de quoi avoir un très beau rendu final. J’ai hâte de voir le résultat !

Parlons des points négatifs, pour s’attarder ensuite sur les points positifs. 

Je vous en parlais dans mon article « mes habitudes livresques », je n’arrête jamais ma lecture au milieu d’un chapitre. Dans ce roman, j’ai trouvé les chapitres beaucoup trop longs (de 15 à 20 pages environs). Les chapitres n’en sont pas lourds pour autant. Kiera Cass a une plume fluide et agréable, les pages se tournent relativement vite. Cet avantage contrebalance avec la longueur des chapitres. 

Tout au long du roman, on vit l’histoire sous le point de vue d’America. À mon sens, c’est dommage. Beaucoup apprécient les histoires avec un point de vue unique alors je dirais que cette remarque est purement subjective. Personnellement, j’apprécie les romans qui contiennent plusieurs points de vue, surtout dans les romances. Certaines histoires sont faites pour être racontées par un seul et même personnage, mais pour celle-ci, cela aurait pu être intéressant d’avoir le point de vue du prince ou d’Aspen.

Ce sont les deux seuls points négatifs que j’ai pu noter pour ce premier tome. Passons aux points positifs. 

Premièrement : le rythme. Pour un premier tome de saga j’ai trouvé le rythme plutôt bon. L’histoire démarre assez vite. Les passages de descriptions sont parfaitement maîtrisés, on arrive à se situer, sans trop de longueurs. 

Un premier tome reste un premier tome alors la première moitié du roman est assez introductive, mais le rythme s’accélère à la seconde moitié. Le décor est posé et l’action se met en place. Cette seconde partie devient beaucoup plus addictive

Second point positif : America. J’ai adoré ce personnage. J’ai aimé sa personnalité affirmée, son courage, ses prises de positions. C’est un personnage fort qui assume ses choix. Elle est très mature pour son âge, ce qui m’a permis de me sentir plus proche d’elle.
Au départ, j’appréhendais un peu car je n’étais pas fan du concept d’avoir 35 filles qui se battent et se tirent dans les pattes pour séduire un garçon. J’avais peur que le côté « téléréalité » amène beaucoup de superficialité et finalement, pas du tout. Grâce au personnage d’America qui reste simple, fidèle à elle-même, les pieds sur Terre. 

J’ai bien accroché avec Maxon aussi. Il se livre mais garde une part de mystère que j’ai beaucoup aimé. 

Il y a également pas mal d’humour dans le bouquin et j’ai adoré. J’ai vraiment ris à certains passages. C’est souvent le personnage de Maxon qui, je trouve, amène ce souffle de fraicheur à l’histoire. 

Concernant, la fin. J’ai aimé les rebondissements des derniers chapitres qui amènent vraiment le côté addictif de ce premier tome. On sent le potentiel de l’histoire, et on a vraiment envie de rentrer pleinement dans le vif du sujet. 

Bilan : J’ai bien fait de ne pas placer la barre trop haute pour ce roman. Ne pas trop en attendre m’a permis d’avoir une belle surprise. C’est un très bon début de saga avec un premier tome introductif mais tout de même rythmé dans la deuxième moitié. 
Le contraste entre les attendues de La Sélection et le personnage d’America est vraiment intéressant, il y a beaucoup de potentiel pour la suite. Le deuxième tome laisse présager encore plus d’action alors j’en attends beaucoup ! 

Ma note Livraddict : 16/20
(Retrouve moi sur Livraddict ici)

On termine, comme toujours, par une de mes citations préférées du roman : 

« Ne pas être à ses côtés est une souffrance de chaque instant. Certains jours, je tourne dans ma chambre comme un lion en cage et je me demande ce qu’il fait, où il se trouve au moment où je pense à lui. »

Kiera Cass

On se retrouve bientôt dans un nouvel article!

7 Replies to “La Sélection (tome 1) — Kiera Cass”

  1. J’ai adoré ce roman, c’est d’ailleurs un gros coup de cœur que l’on peut retrouver sur mon blog …
    En parlant de gros chapitres, as tu lu le dernier Hunger Games ?
    Meme si les chapitres font plus de 20 pages, si tu as lu la trilogie des jeux, cela vaut le coup !

    Aimé par 2 personnes

    1. Malheureusement je n’ai pas lu les Hunger Games (je n’ai vu que les films, shame on me 😂…)
      Beaucoup de personnes comme toi se rejoignent pour dire que la tribologie des jeux vaut vraiment le coup alors je risque de me laisser tenter! Tu trouves que l’adaptation cinéma est fidèle au livre ?

      J'aime

      1. Franchement, c’est assez fidèle. Apres, comme souvent, il y a plus de contenu dans les romans ! C’est un univers très riche, et intéressant ! (vers lequel je ne me lasse pas de retourner)

        J'aime

  2. Je voulais réagir sur ton avis sur les points de vue ! Moi, je pense que Kiera Cass à bien fait d’écrire que le point de vue d’America… Je me justifie: si il y avait aussi le point de vue du prince, il y aurait bcp moins de suspense par exemple : [ATTENTION SPOILER TOME 2] le livre aurait été bcp moins palpitant au moment ou on voit que Kriss et Maxon sont très proche. Tu penses pas ?😏 [FIN SPOILER TOME 2] Voilà, après, c juste mon avis ! 😀

    Aimé par 1 personne

  3. Oui je suis d’accord avec toi le point de vue unique rajoute une part de mystère. Certains auteurs parviennent à garder le mystère tout en offrant plusieurs voix et plusieurs facettes de l’histoire. Mais je te rejoins, l’auteure a fait un choix d’écriture que je peux tout à fait comprendre.
    J’espère maintenant que l’adaptation en série nous offrira un bon jeu d’acteur pour les rôles masculins 🥰

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :